Chaque personne a des besoins caloriques différents selon différents facteurs. Par exemple : l’âge, le sexe, les activités physiques, l’ethnie, certaines maladies sont des facteurs modifiant les besoins nutritionnels. Néanmoins, il est possible, avec une multitude de recommandations nutritionnelles basées sur des valeurs de références scientifiques (DACH, SSN, ADA, etc.), de faire une moyenne des besoins nutritionnels de la population générale.

En conclusion, ce sont donc les besoins nutritionnels moyens recommandés qui seront exposés dans cet article. Pour des besoins qui sortiraient de l’ordinaire, n’hésitez pas à contacter objectifitness2019@gmail.com pour plus d’informations.

le calcul de ses besoins caloriques

Contrairement aux besoins en protéines, glucides, lipides, vitamines et micronutriments, les besoins caloriques peuvent se calculer de manière plus précise. En effet, il existe différentes techniques pour ce genre de calculs.

1. La calorimétrie directe

La technique la plus précise (+/- 1% d’erreur) se nomme la calorimétrie directe. Cependant, il en existe uniquement deux le monde et c’est une technique très complexe. Cette technique calcule la perte de chaleur de notre corps ce qui représente 75% de la dépense énergétique de repos. Dès lors il est possible de calculer les besoins caloriques. Cette technique n’est quasiment plus utilisée de nos jours.

2. La calorimétrie indirecte

Sportsman with mask running on treadmill. Male athlete in sports science lab measuring his performance and oxygen consumption.

La technique plus utilisée pour avoir des besoins précis (+/- 5% d’erreur) est la calorimétrie indirecte. Cette technique est utilisée pour des performances sportives de hauts niveaux ou encore pour des patients en milieu hospitalier. Au contraire de la calorimétrie directe, elle calcule l’échange entre le CO2 et O2 durant notre respiration qui représente 25% de la dépense énergétique de repos. Dès lors il est possible de calculer les besoins caloriques.

3. Les calculs d’estimations

La technique des calculs d’estimations. Cette dernière est la plus répandue et utilisée dans le mieux de la nutrition car elle assez précise (+/- 10%) pour des sujets de la population générale. Pour pouvoir calculer ses besoins caloriques avec cette technique :

4. Les calculs rapides

La 4ème technique se base sur des calculs rapides notamment utilisés dans le milieu des soins hospitaliers. Par Exemple : 25-35 caloriques fois le nombre de kilogrammes du corps par jour. (25-35 x 70 = entre 1750 et 2450 calories par jour.

Les méthodes douteuses

Il existe également de nombreux sites internet qui vous permettent de calculer vos besoins caloriques. Néanmoins ces sites ne sont en aucun cas gage de qualité. Il est donc nécessaire de connaitre sur quelles sources scientifiques ils se basent. En conclusion, il est déconseillé de prendre de telles méthodes au hasard.